ce film total râté de Paul WS Anderson (2011)

 

non je ne suis pas "tombée sur la tête"!

ça m'a fait rire et j'en ai bien besoin

c'est aussi "gros" ou presque que le "fantôme de Canterville" qui vient de sortir et qui m'a bien détendue

débile, loufoque, remix comique de tas de plus ou moins bons films à grand spectacle

aussi désopilant et subtil que le "D' artagnan" de Peter Hyams (2001, plus ancien)  où les artistes faisaient du kung-fu et où Constance, non Francesca (!) était la nièce de Bonnacieux, et surtout où Milady  n'apparaissait pas du tout! ce film total déjanté dont j'avais parlé il y a quelques années ici, mais dont l'article a sombré (et je n'en avais pas fait un double!)

aussi énhorme mais pas aussi grotesque que la folle histoire du monde de Mel Brooks (1981)

j'ai adoré que d'entrée ou presque l'on rappelle que Milady de Winter s'appellait également Anne de Breuil et Mrs de Clarick

les astronefs font très "steampunk", c'est du grand nimportkoi ultra cher ce film

mais le jeu en valait certainement la chandelle car cette démesure mégalo anachronique, décalée, un peu grossière va comme un gant à la fille d'un père adepte d'Alfred Jarry


Je vous le proposerai donc mes chères enfants à de prochaines vacances, ça vous changera de toutes les interminables suites de Pirate des caraïbes, sans vous dépayser!

 

Caricatural, voilà ce que disent des critiques de ce film, eh bien caricaturer est permis, vous le savez bien, donc le bon public que je suis ne le boude pas (en ce moment; j'ai eu des passes plus difficiles par le passé, ce doit être la vieillesse qui adoucit ou qui ramollit). A moins que ces aventures "nouvelles" me replongent avec ravissement dans la veine des pastiches que nous faisons dans certains de nos écrits en cadavre-exquis... va savoir, tout à la fois sans doute.