Le cave se rebiffe 
Mme de Réan rue dans les ridelles de sa charette
Sophie est prise sur le vif, euh sur le fait!
Plus de tablette pour la petite Oeil de Vautour!
 
 
 
Revenons en arrière un brin: dire ou ne pas dire à leur mère tout ce qu'il se passe, ou juger du bon moment pour le dire et comment l'annoncer!
 
Mais quelque bêtise que fasse Sophie, la vérité vient toujours à éclater.  Et la punition est alors terrible.
Cette fois il y aura deux sanctions: l'une pour le mensonge et l'entêtement,  l'autre pour la suite de la garde pendant les vacances. 
 
 "si tu ne veux plus les garder, je trouverai des solutions et prendrai des dispositions " (je m'attendais à la riposte, je connais mon monde, je suis bien aise d'apprendre qu'il pourrait y avoir d'autres solutions et dispositions! )
J'ai répondu que mes dispositions étaient prises, que je suis au service de la famille, mais que c'est aux enfants de choisir, elles, veulent - elles continuer les vacances avec moi?
"Réfléchissez, discutez, prenez votre temps puis informez-moi.  Il paraît qu'Oeil de Vautour a des choses terribles à révéler sur moi et qu'elle note tout, moi aussi je note tout, eh bien si je suis l'horrible femme qu'elle veut dire, je ne laisserais pas mes enfants une minute de plus chez une telle Nounou! 
Prenez donc votre temps, qu'elles choisissent et puis informez-moi"
 
Mon enfant m'a alors demandé pourquoi la Yaya était- elle  mélée à tout cela, pourquoi était-elle intervenue au téléphone, j'ai répondu que je m'appuie sur ma mère pour m'aider (qui d'autre ?),  qu'on avait eu une réunion à quatre (les deux filles, la yaya et moi) pendant le précédent séjour et qu'on aurait bien aimé en parler avec elle, qu'on déplorait qu'elle n'en ait pas eu le temps. Là, j'avais eu besoin d'aide urgente et musclée pour rappeler aux filles les conséquences du fait que je pourrais refuser de continuer à les garder et leur demander si elle (s) se rendaient compte de l'embarras dans lequel elle (s) mettrai(en)t leurs parents et surtout leur mère  en ce moment. Et c'est ce que ma maman à moi avait dit au téléphone, en parlant à Oeil de Vautour et à Oeil de Tournesol qui avaient avaient au moins écouté ce qu'elle disait. Sinon répondu."
 
Bon la balle est dans leur camp et la décision leur appartient à elles.
 
Ce n'est plus MA FAUTE, ce sera LEUR CHOIX.