Accueil

smiley : regular_smile Ni moi sans vous

 


 

Ni vous sans moi de Marie de France (1160-1210)

 

D'euls deus fu il (tut) autresi
Cume del chevrefoil esteit
Ki a la codre se perneit:
Quant il s'i est laciez e pris
E tut entur le fust s'est mis,
Ensemble poënt bien durer;
Mes ki puis les volt desevrer,
Li codres muert hastivement
E li chevrefoil ensement.
«Bele amie, si est de nus:
Ne vus sanz mei, ne mei sanz vus!»
 
extrait d'un long chant ou lai
que l'on peut lire ici en son intégralité:
 
 
Version traduite:
 

D'eux deux il en fut ainsi 

Comme il en est du chèvrefeuille 

Qui au coudrier se prend: 

Quand il s'est enlacé et pris 

Et tout autour du fût s'est mis, 

Ensemble ils peuvent bien durer; 

Qui les veut ensuite désunir 

Fait tôt le coudrier mourir 

Et le chèvrefeuille avec lui. 

- Belle amie, ainsi est de nous: 

Ni vous sans moi, ni moi sans vous. 

 

 

Beau poème que tu choisis Oeil de Tournesol

court pour ne pas faire longue mémoire

mais qui est extrait d'une longue chanson de la première écrivaine poétesse de langue française connue ou répertoriée comme telle

il y a bien longtemps au XII-XIII ième siècle

 

A propos de l'auteure:

Marie de France, la première femme poète française, vécut, dans la seconde moitié du XIIe siècle, à la cour brillante de Henri II d’Angle­terre et d’Aliénor d’Aquitaine. Elle était cultivée, connaissait le latin et l’anglais, et aussi la littérature française contemporaine. Elle a écrit un Isopet (recueil de fables ésopiques), et surtout des Lais. Nous ignorons du reste presque tout de sa vie. Son nom lui a été donné en 1581 par l’érudit Fauchet à partir de deux vers de l’épilogue de son Ysopet: Marie ai nom, Si suis de France.

"La première et la plus frappante des qualités de Marie est un rare talent d'aller à l'essentiel" - Lods

 

A propos de ce lai:

Le mot 'lai" d'origine celtique signifie d'abord  "chant". Le Lai du chèvrefeuille se rattache directement à la légende arthurienne. Il est sans doute le plus célèbre parce qu'il est lié au mythe littéraire de Tristan et Iseult et parce qu'il évoque l'amour éternel, à travers l'allégorie du chèvrefeuille et du coudrier inextricablement enlacés. Cela nous parle, bien sûr, aujourd'hui encore, même si le passage qui raconte une brève rencontre des amants dans la forêt intervient juste avant leur union définitive dans la mo

La comparaison avec le chèvrefeuille: exactitude scientifique (v.74-75): la séparation, dans une symbiose végétale, peut avoir pour résultat le dépérissement des deux plantes.

Cette comparaison débouche sur une métaphore de l'Amour: deux être vivants sont comparés à un phénomène naturel, il y a recours à l'IMAGE, dont le message est le suivant: l'Amour ne supporte pas la séparation, la séparation équivaut à la mort. "Ainsi", v.77 lien logique (cf. prologue, Marie joue sur connaissance de la légende de Tristan et Iseult)

Cette métaphore évoquant une SYMBIOSE  (sum = avec & bio = vie), et une COMPLEMENTARITE  (notion biblique), Destin lié: si l'un meurt, l'autre aussi (motif folklorique)

 

 

sources et compléments:

http://www.areopage.net/a172.html

http://a-fleur-de-mots.over-blog.com/article-dimanche-poetique-11-marie-de-france-le-lai-du-chevrefeuille-104666980.html

https://www.lettres-et-arts.net/histoire-litteraire-moyen-age-16eme/lais-marie-france+132

https://geudensherman.wordpress.com/lit-ma-fr/ma-1150-1250/marie-de-france-les-lais/

http://www.cosmovisions.com/MarieFrance.htm

https://books.google.fr/books  (pages 388 à 399)

 

jeudi 26 avril à 17h45 par fleurdatlas dans poésie | # | 1 commentaire

smiley : regular_smile On ne boude pas son plaisir

 


 2 versions piano de La La Land

 

 

 

 

mardi 20 mars à 13h46 par fleurdatlas dans Musique | # | commenter

smiley : regular_smile La La Land and creativity

 


Je ne sais rien de plus jouissif que des projets de ces types sur des "standars" à la mode. Et dire que l'intro de cette comédie musicale a été très décriée! trop longue, inutile, râtée, mais le public l'a plesbiscitée heureusemùent et très popularisée.

 Ainsi que déclinée sans ennui sur toutes ces différentes gammes. Et vive la jeunesses de tous nos collèges et sections artistiques ou autres!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lundi 19 mars à 12h53 par fleurdatlas dans Danse | # | commenter

smiley : regular_smile Les petits chevaux

 


https://www.regles-de-jeux.com/regle-petits-chevaux/

 

Le but du jeu des petits chevaux est d’être le premier à terminer le parcours avec ses 2 chevaux. Les petits chevaux se joue de 2 à 4 joueurs.

 

Pour jouer au jeu des petits chevaux, il vous faut :

 

Le jeu de plateau des petits chevaux1 dé2 figurines de chevaux font office de pions par joueur

 

Commencer une partie de petits chevaux :

 

Chaque joueur place ses 2 chevaux dans les écuries. Pour commencer, les participants lancent le dé chacun leur tour et doivent faire dans un premier temps 6 pour pouvoir sortir un cheval et le placer sur la case départ de sa couleur. Si lors de la partie vous effectuez des 6, cela vous permettra de rejouer automatiquement une deuxième fois et au choix de sortir un cheval ou d’avancer de 6 cases.

 

Attention ! Une case ne peut être occupée par un seul cheval. Un joueur passant sur une case occupée doit reculer d’autant de points en trop.

 

Cependant, Si un cheval tombe exactement sur une case occupée, il renvoie le cheval de l’autre joueur à l’écurie et prend sa place. Celui qui retourne à l’écurie repart donc de zéro et doit obtenir de nouveau un 6 pour sortir.

 

Comment gagner une partie de petits chevaux :

 

Pour gagner une partie de petits chevaux, le joueur doit être le premier à faire le tour complet du jeu avec tous ses chevaux et remonter chaque cases numérotées de 1 à 6 avec le nombre juste pour ses 2 chevaux. Enfin pour terminer, il devra faire de nouveau un 6 pour atteindre la case centrale du jeu.

 

dimanche 18 mars à 16h53 par fleurdatlas dans Jeux | # | commenter

smiley : regular_smile Ta princesse préférée

 


J'ai trouvé Anastasia, si tu veux les accords pour l'accompagner:

 

3/4

+ 2 tons

 

Am Am Am

Dm Dm

Am Dm E

Am Am Am 

Dm Dm 

Am Dm E Am

 

Dm Dm Am Am

Dm E Am A7

Dm Dm Am Am

B7 B7 E E

 

 

 

Des images me reviennent

Comme un souvenir tendre

Une ancienne ritournelle

Autrefois en décembre

 

Je me souviens, il me semble

Des jeux qu'on inventait ensemble

Je retrouve dans un sourire

La flamme de mes souv'nirs

 

(Chœurs)

 

Je me souviens, il me semble

Des jeux qu'on inventait ensemble

Je retrouve dans un sourire

La flamme de mes souv'nirs

 

[+ 1 ton]

 

Et en moi, un écho

Comme une braise sous la cendre

Un murmure à mi-mot

Que mon cœur veut comprendre

Une ancienne ritournelle

Loin du froid de décembre


Version originale in english of course:

Once Upon a December

Liz Callaway

 

Dancing bears,

Painted wings,

Things I almost remember,

And a song someone sings,

Once upon a December.

 

Someone holds me safe and warm,

Horses prance through a silver storm,

Figures dancing gracefully across my memory

 

Someone holds me safe and warm,

Horses prance through a silver storm,

Figures dancing gracefully across my memory.

 

Far away,

Long ago,

Glowing dim as an ember,

Things my heart used to know,

Things it yearns to remember

And a song someone sings

 

Once upon a December

 

 

 

Et puis un autre dessin animé bien sympathique aussi:

 

 

et les démo piano:

 

 

 

 

samedi 17 mars à 10h36 par fleurdatlas dans Musique | # | 1 commentaire
Précédent : Anagrammes
 
Hébergé par karmaos.com