Hier nous sommes allées à Aquazone.
J'avais demandé à Oeil de Vautour si elle avait sa montre.
Elle m'a dit qu'elle l'avait perdue. Je  lui ai répondu: "c'est une blague?"
Elle m'a dit qu'elle était à la maison mais elle ne savait pas où. Je lui ai répondu qu'en ce cas elle n'était pas perdue et qu'elle allait certainement la retrouver.
Je pensais "à la maison"= chez moi ici à la maison c'est à MA maison.
Mais apparemment il n'en était rien! Comme on s'en apercevra plus tard! HÉLAS!

Arrivées à Aquazone j'ai demandé que les filles me remettent leur montre et bijoux. Oeil de Vautour n'avait toujours pas sa montre, je n'ai pas insisté car les baigneurs doivent les ôter pour les jeux et il y a une horloge digitale pour indiquer l'heure aux baigneurs comme dans les piscines qui se respectent.
 Je leur ai montré l'horloge en leur disant de la consulter pour revenir à l'heure dite: 13h 40, c'était inscrit sur leur bracelet.
A 13h 48 les filles n'étaient pas revenues, on les a appelées au micro à ma demande car tout dépassement d'horaire inflige une rallonge de tarif à payer. Pas question d'ajouter un centime au prix déjà exhorbitant.

 On les a appelées. Elles sont arrivées peu après déclarant à la va-vite qu'elles avaient été retardées. Je n'ai pas insisté.
Elles m'ont demandé de rester davantage sur le site pour encore nager et plonger, j'ai accepté sans sourciller.
Oeil de Vautour voulait en outre qu'on retourne chercher un pique-nique, j'ai refusé, nous en avions parlé la veille et avions dit qu'il faudrait préparer les sandwishes avant de partir au lac, or personne n'avait préparé de pique-nique, donc... Je n'ai pas remis sur le tapis toutes les altercations stupides du matin qui nous avaient fait perdre tout notre temps avant le départ! Je n'avais pas envie d'ajouter du feu aux poudres.


Aujourd'hui, nous avions décidé sur la proposition d'Oeil de Vautour d'aller à la piscine l'après -midi et de faire du shoping de repérage frontalier sur la proposition d'Oeil de Tournesol. Moi je souhaitais acheter du melon d'Espagne et de la pastèque pour faire plaisir aux filles, ainsi que des graines et oléagineux pour l'apéritif, car ça coûte moins cher dans cette zone.

Il était convenu que les filles sortiraient pour 19h 15 de la piscine où je serais à l'heure pour les prendre.
Ce qui signifie bien entendu: sortie des bassins AVANT 19h 15.

En revenant de magasiner,  nous sommes allées tout d'abord dire bonjour à C#### et S#### au camping puis nous avons mangé en bord de rivière à l'ombre de grands platanes.

J'ai laissé les filles à la piscine,  j'ai cuit tout l'après midi en tentant de lire et de somnoler tout en m'éventant.  Je suis revenue à la piscine à 19h 05 avec 10 mn d'avance. J'ai continué à bouquiner à l'ombre en attendant qu'elles paraissent. A 19h 20 je suis rentrée dans la piscine et n'ai vu personne, j'ai demandé si Oeil de Tourbesol et Oeil de Vautour étaient dans les cabines, la caissière m'a dit que non. Puis elle m'a proposé d'aller à leur recherche. Elle est revenue au bout d'un moment, elle les avait trouvées dans le bassin, et elles allaient venir s'habiller. J'ai attendu 7 minutes et j'ai demandé à la caissière si mes petites-filles lui avaient affirmé qu'elles sortiraient. Elle me l'a confirmé. J'ai attendu puis j'ai ôté mes chaussures pour aller les chercher moi-même.  J'ai fait le tour des bassins mais personne. Le maître nageur à sifflé la sortie des bassins, il était 19h 30, les filles ont apparu. Je leur ai demandé pourquoi elles n'étaient pas sorties de l'eau pour être prêtes à l'heure.
Réponse: "On n'a pas de montre!"
-Mais vous n'avez demandé à personne?
Et Comment Oeil de Vautour, tu n'as pas de montre?
-Non! Et tu le savais, je te l'avais dit!
(Ton appuyé comme si j'étais un enfant fautif!)
-Non tu ne me l'as pas dit!
-(intervention d'Oeil de Tournesol) Si elle te l'a dit!

(Alors là!?)
je n'ai rien répondu pour ne pas envenimer les débats.
Sauf un "ah oui?!!"

Nous avons regagné la voiture. Moi peu causante. Oeil de Tournesol m'a demandé si j'avais passé un bon après-midi. Je lui ai répondu avoir eu très chaud et que mon sang bouillait dans mon bras gauche.
Oeil de Vautour s'est immédiatement enquise si "demain on irait à la piscine cet après midi".  J'ai répondu que CET après midi, nous y étions déjà allées.
Oeil de Tournesol m'a demandé si je n'étais pas contente et pourquoi.  

J'ai répondu qu'en effet, je n'étais pas contente parce que je leur avais donné rendez-vous à 19h 15 et que j'avais du les faire appeler, et cependant à 19h 30 elles n'étaient toujours pas sorties.
Elles m'ont dit et redit en haussant de plus en plus le ton qu'elles s'étaient habillées sur la pelouse et qu'elles n'allaient tout de même pas sortir en maillot!!!
Je leur ai répondu qu'elles n'étaient pas venues aux cabines là où je les attends.

Oeil de Tournesol m'à engueulée parce que je ne voulais rien entendre à leurs explications, et d'ailleurs que je n'écoute jamais ce qu'elles me disent. ["Tu n'écoutes  JAMAIS ce qu'on te dit!"

Voilà encore une fois, bien envoyé, n'est-il pas?]


Je leur ai répondu que c'est elles qui n'écoutent pas ce qu'on leur demande, ne le font pas et qu'elles n'ont pas du tout à me parler sur ce ton et de cette manière.

Je me suis entendu dire que c'est moi qui leur parlait sur un ton qu'elles n'avaient pas mérité.
Je leur ai rétorqué que je reprenais envers elles le ton qu'elles utilisaient envers moi.
Je leur ai fait remarquer que c'est Oeil de Tournesol qui m'avait posé la question "pourquoi je n'étais pas contente" et que j'y avais répondu.
Oeil de Tournesol m'a dit que lorsqu'on ne m'interroge pas, je me fâche alors que c'est pour ça qu'elle m"avait demandé...

Je me suis tue! Ça suffit quoi à la fin!

Ces enfants veulent toujours avoir le dernier mot, qu'elles le gardent, diantre!

Grand silence jusqu'à la maison.

Une fois arrivées, j'ai simplement dit:
"Pour moi c'est très simple, hier vous deviez sortir des jeux à 13h 40 et à 13h 48 j'ai du vous faire appeler pour ne pas écoper d'une amende. Il y avait pourtant une horloge consultable pour tous.
Aujourd'hui, vous n'aviez pas de montre (si je l'avais su, je ne vous aurais pas laissées seules), vous n'avez pas cherché à savoir l'heure et à 19h 30 vous n'étiez pas sorties de la piscine malgré un appel. En accord avec ce qui a été discuté et décidé avec votre mère, vous n'avez pas de montre, vous ne pouvez être seules. "

A nouveau grand silence.
Les filles ont noirci leur journal, comme à chaque fois qu'elles sont grondées et moi j'en fais autant de mon côté.
Je ne veux pas un jour ne pas pouvoir dire ce qu'il s'est passé tel que cela s'est passé pour l'unique raison que, par paresse, je ne l'aurais pas noté sur le moment même.

En réfléchissant un peu et contrairement à ce que les filles prétendent, j'entends très bien tout ce qu'elles me disent et le retiens!
J'ai donc retrouvé la discussion au sujet de la montre d'Oeil de Vautour.

"A la maison" m'a-t-elle dit, sans plus de précision, ce qui voulait dire pour moi "chez moi là ici même" et pouvait vouloir dire pour elle "chez papa et maman", ce qui ne fait pas référence au même lieu!

Il y a énormément d'imprécisions de langage dans l'expression d' Oeil de Vautour et elle m'attribue invariablement les fautes d'interprétation.
Ma lassitude à ce sujet est à son comble.

Quoi qu'il se passe, en tout état de cause, c'est TOUJOURS MOI LA FAUTIVE dans son esprit. Elle n'est capable d'aucune remise en question.

Je continue à dire que je vis avec Sophie De Réan!

Jusqu'à ces derniers temps "les malheurs de Sophie" était une de mes lectures enfantines jubilatoire favorite, mais à présent je me désespère de voir ma petite Oeil de Vautour déjà ado dans les mêmes dispositions et raisonnements qu'une enfant de maternelle!

Nous relisons ensemble ces aventures le soir et aucun déclic ne se produit, elle ne comprend pas l'analogie entre Sophie et elle, entre Madame de Réan et moi!

 

Je suis si grandement démoralisée de voir également que ma grande Oeil de Tournesol soutient sa soeur sans vergogne et sans  aucun respect envers moi, que je songe un instant à téléphoner ostensiblement à la yaya,  ma mère, pour lui faire part de mes doutes à continuer l'entreprise. Mais il est trop tard ce soir pour le faire. J'abandonne le projet.  

J'oscille entre quitter la pièce pour aller me faire une bouffe solitaire dans ma chambre ou bien me préparer à dîner à leur barbe pour moi toute seule.

J'opte pour le doux bruissement des casseroles. 

Effet magique qui pousse la grande, Oeil de Tournesol,  à venir me demander pardon.

J'accepte et lui dis ce que je ressens: j'étais à deux doigts d'informer la yaya que je déclarais forfait. Et j'explique en détail pourquoi je ne peux laisser passer: manque de respect, mauvaise  foi, mensonge, menaces et tentatives de chantage,, inversion des rôles (ce serait donc moi la fautive, alors bien sûr, elles doivent m'engueuler, je dois m'adapter et faire avec leur grand n'importe quoi, c'est évidemlent à elles de me faire obéir et rentrer dans le rang).

Je signale en passant que moi aussi je tiens scrupuleusement mon journal dans le but de pouvoir présenter la version réelle des faits si besoin est.

Je répète que leur éducation m'à été confiée parce que c'est mon métier que de le faire et que la confiance que l'on m'accorde est immense, que les orientations et décisions que je prends le sont en conformité totale avec celles de leurs parents avec qui j'ai débattu des différents cas et attitudes à adopter. Eux et moi marchons la main dans la main, et c'est encore ce que leur mère a récemment affirmé à Oeil de Vautour en ma présence.

Il n'y a ni arbitraire ni improvisation dans ce domaine et je dois répondre en responsabilité de leur éducation et de leur sécurité.

Leurs altesses n'y couperont pas!

Si la situation se dégrade,  je souhaite être relevée de mes fonctions. Ma situation est déjà bien difficile et mes moyens (financiers) de plus en plus réduits. Malgré mes promesses faites à leur mère il y a 9 ans, je retournerai dans mon pays, mes terres, pour accomplir le deuil de mon père  et de mon époux et reconstruire le foyer, poursuivre l'oeuvre commune commencée il y a 46 années.

Je demande par conséquent solennellement à Oeil de Tournesol de réfléchir et d'agir de façon responsable.

 ELLE n'est plus une enfant!