Oeil de Vautour ne sait plus répondre à la moindre des questions que par un mensonge.
Oui pour non
Non pour oui
Ou autre invention développée et sophistiquée dès qu'elle se croit menacée.
Sophistiquée venant de Sophie De Réan, les raisonnements d'Oeil de Vautour et ses comportements ne dépassant pas ceux de la Sophie des malheurs prétendument âgée de 4 ans!

Tout comme l'héroïne Rostopchine, elle jouit d'un profond ennui dès qu'elle ne s'est pas agitée depuis plus de 5 minutes voire 10 secondes au pire.

Ce matin elle a gâché d'entrée le réveil prétendant que sa soeur lui avait massacré la poitrine d'un violent coup de bras brutalement lancé en extension au cours de la nuit.

Vu que j'ai positionné moi-même les lits de camp, le risque de recevoir tel coup est nul, l'inverse: que ce soit elle qui atteigne sa soeur serait nettement plus probable.
Et la voilà qui justifie à l'envie sa mauvaise humeur et s'enferre dans sa mauvaise foi.

Au petit déjeuner elle demande des galettes de maïs alors que sa soeur vient de trancher de nombreuses tranches de pain à faire griller. J'accepte mais signale que je ne rachèterai pas de galettes et stipule que tout le pain grillé devra être consommé ce matin
 
Je remarque qu'Oeil de Tournesol n'a pas essuyé la vaisselle hier soir et ne l'a pas rangée.
J'entreprends de le faire moi-même sur le champ, ce qui me met en retard d'un quart ďheure. Je n'en souffle mot.  Pas plus au sujet de la graisse tapissant les assiettes et le tupper-wear. Oeil de Tournesol aura beau mal faire, je ne la dispenserai jamais de vaisselle. On ne me la fait pas!

Malgré la promesse faite de manger les tartines, elles sont bel et bien restées dans la corbeille.  Je mentionne le fait,  Oeil de Vautour consent à en manger trois puis encore une de plus et j'en prends une dernière  pour ma part.
Lorsque nous avons fini, Oeil de Tournesol me dit en débarrassant ses affaires: "je t'aide tu vois Oeil de Perdrix!"
Et c'est là que je perçois l'erreur.
Je ne suis pas de service de table mais c'est à elle de le faire.  Je consulte le tableau et vois qu'Oeil de Tournesol était de service d'essuyage et rangement la veille. Je me permets alors de lui faire remarquer que je viens d'effectuer à sa place ce service ce matin, raison pour laquelle j'étais en retard de 15 minutes à table au petit déjeuner.

Alors là c'est le bouquet.  Oeil de Tournesol AFFIRME AVOIR ESSUYÉ ET RANGE TOUTE LA VAISSELLE HIER AU SOIR.
Pour la couvrir OEIL DE VAUTOUR AFFIRME AVOIR VU HIER SOIR ET CE MATIN QU'IL N'Y AVAIT PLUS RIEN SUR L'ÉGOUTTOIR.
Affirmation plusieurs fois réitérée d'Oeil de Vautour.

Je redis que je viens de passer 15 minutes à tout essuyer, astiquer et ranger et que C'EST POURQUOI je suis arrivée en retard à table. Rien n'y fait.

Je passe sous silence les assiettes vivement frottées et le tupper-wear carrément relavé.

Mais je déclare que dès le prochain manquement au service je prends une photo témoin et que je bats le rappel pour faire constater.  Et là je replace sur l' égouttoir tous les couverts et ustensiles, comme je les avais trouvés ce matin, mis à part l'humidité et la graisse. Je demande que le service de table d'aujourd'hui soit terminé ainsi que le service de rangement d'hier.

Je retourne au tableau et vois ceci:
Oeil de Vautour avait échangé son service de vaisselle avec Oeil de Tournesol. C'est donc Oeil de Vautour qui a fait la vaisselle du midi et Oeil de Tournesol celle du soir comme je m'en souvenais bien. Or personne n'est à la fois de service d'essuyage et de vaisselle. Oeil de Tournesol n'avait pas à essuyer et ranger quoi que ce soit,  c'était à Oeil de Vautour de le faire.

Il se trouve qu' hier soir, Oeil de Vautour est venue dehors colorier tandis que sa soeur finissait la vaisselle et se couchait.  Elle n'est rentrée se coucher qu'à 22h 04 après  que je le lui ai demandé plusieurs fois, car elle aurait voulu finir son coloriage!
En rentrant, elle avait éclairé la pièce au lieu de respecter le sommeil de sa soeur, j'avais aussitôt éteint la lumière en le lui reprochant.

Pas génée,  Oeil de Vautour me démontre que justement c'est lorsqu'elle a allumé hier soir qu'elle a vu l'égouttoir vide!

Hormis le fait que son regard était alors dirigé à l'opposé vers les lits, et que j'ai éteint aussitôt, je lui fais remarquer que sa soeur ne pouvait être de vaisselle et de rangement en même temps. C'était à elle de faire l'essuyage et le rangement et elle ne pouvait l'avoir fait puisqu'elle s'était couchée à 22h 05.

Confondue, elle ne perd pas sa morgue et s'indigne en m'accusant. "Alors tu ne veux pas me croire, tant pis pour toi, je m'en fiche!"

Je redemande avec calme que les services soient faits et qu'on vienne alors me chercher et retourne lire dans ma chambre.
 Je reviens peu après  et constate qu'une crotte d'oiseau présente sur la table dès le petit déjeuner n'a pas été retirée, je demande à Oeil de Vautour de bien vouloir le faire afin que la table soit déclarée propre, elle me répond exédée me regardant comme si elle avait un torticolis : "Et avec quoi tu veux que je la retire?"

 

Je la prie de me parler sur un autre ton.


Je vais chercher du papier toilette:
"Avec ça" lui dis-je en le lui tendant

Je retourne sans rien ajouter dans ma chambre.
Enfin Oeil de Vautour me rappelle à travers la porte. Tout est conforme.

Mais l'atmosphère est plombée.
Je demande qu'elle se déplombe au plus vite afin que nous puissions enfin nous réjouir au lac!

Je continue à dire et penser que ma parole solitaire contre celle de ces deux ados solidaires est EN DANGER et que j'ai du mal à continuer d'endosser seule cette responsabilité d'éducation que je partageais autrefois avec Oreille Cassée ou Rogers.

 PS:

De nombreux épisodes précédents sont prisonniers de mon téléphone qui n'aimerait qu'à s'en délivrer!

Nous y veillerons par soucis de témoignage, comme d'hab.

 

La veuve digne mais fatiguée du Grand Chef

Oeil de Perdrix