Je refuse plus avant de m'occuper de filles très soudées dont une au moins prétend dénoncer à ses parents ses contre-vérités:

je la frapperais, j'exercerais sur elle du chantage, je lui interdirais tout et particulièrement de se vêtir et maquiller comme bon lui semble, je gueulerais et engueulerais tout le temps les enfants.


Je refuse de continuer à m'en occuper dans les conditions actuelles parce que cette enfant me manque de plus en plus souvent et longuement de respect, que je n'ai pas du tout l'impression et l'assurance que son aînée me soutiendrait et prendrait ma défense ou témoignerait pour rétablir la vérité,

Par contre dès qu'un différend m'oppose à l'une d'elle, je les vois noircir ostensiblement des pages de leurs journaux intimes.

je me sens seule adulte face à elles dans ce moment de crise dont je ne compte pas faire les frais.

 

 

ET ?

Si je téléphonais à leur mère et leur demandais à toutes deux de venir lui dire au téléphone tous ces griefs contre moi?

Auraient-elles l'audace de m'accuser aussi faussement?

Je me donne encore le temps de la réflexion.

 

Et décide de tout soigneusement consigner par écrit moi aussi et plutôt deux fois qu'une!

Et de faire part aux enfants et à leur mère du fait que je note tout moi aussi de mon côté.