Très en vogue (= à la mode, "tendance") dans ma jeunesse d'amaxi dans les années 60 cette chanson dont les paroles françaises sont de Francis Lemarque

Mes chéries, votre amaxi était très belle, elle aimait à s'habiller en petite "russe", c'était juste avant l'époque "hippie"

elle avait des cheveux nattés, une petite casaque verte et une jupe "qui tourne", des grandes bottes

ça ne plaisait pas à ses copains de lycée, qui la trouvaient totalement ridicule

ils l'apostrophaient en plein milieux de la cour (alors qu'elle ne les connaissaient pas!):

"Tu sais ce que c'est d'être "originale"?

C'est d'être tellement ridicule, que personne ne veut vous ressembler!"

ou encore:

"Toi petite D## S##, on te déteste!"

 

Votre amaxi , quoiqu'un peu triste et terriblement étonnée par ces déchaînements haineux et d'après elle non motivés, n'en continuait pas moins sa droite route: être elle-même!

Elle jouait de la guitare, souvent avec son cops J######, ça la comblait de satisfactions nombreuses, en particulier: exercer ses facultés d'interprétation créative!

 

 

Voilà une chanson que moi, votre amaxi, j' ai beaucoup aimé chanter et apprendre aux enfants:

 

Il est revenu le Temps du Muguet

comme un vieil ami retrouvé

il est revenu flâner le long des quais

jusqu'au banc où je t'attendais

et j'ai vu refleurir

l'éclat de ton sourire

aujourd'hui plus beau que jamais.


Le Temps du Muguet ne dure jamais

plus longtemps que le mois de mai.

Quand tous ses bouquets déjà seront fanés,

pour nous deux, rien n'aura changé

Aussi belle qu'avant,

notre chanson d'amour

chantera comme au premier jour.


Il s'en est allé, le Temps du Muguet

comme un vieil ami fatigué,

Pour toute une année, pour se faire oublier

en partant, il nous a laissé

un peu de son printemps

un peu de ses vingt ans

pour s'aimer, pour s'aimer longtemps.

 

source